Anglais amusant

Comment enseigner aux enfants les parties du corps en anglais ?

En tant que parents de jeunes enfants, nous savons parfaitement à quel point nos petits choux désirent bouger et jouer. Pour eux, les activités physiques et les jeux sont presque vitaux pour bien se construire et s’épanouir. Ainsi non seulement ils apprennent tout sur le monde et l’environnement qui les entoure mais aussi ils prennent conscience de leur propre corps, de leurs préférences et de leurs goûts. Bien accompagnés, ils sont comme des éponges absorbant chaque particule de savoir qui flotte dans leur entourage. C’est justement cette capacité des enfants que l’on peut exploiter pour leur apprendre l’anglais dès le plus jeune âge.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’apprentissage des parties du corps en anglais. Le corps humain et ses parties constituent une notion que les jeunes enfants comprennent bien. Se connaître soi-même, son corps et ses capacités est une bonne base pour élargir les horizons et apprendre davantage sur le monde et sur les autres. Sans doute, pour nos jeunes élèves, la meilleure façon de retenir ce vocabulaire en anglais sera par la danse et les chansons. En effet, impliquer le corps tout en chantant en anglais les amusera et leur permettra « d’enregistrer » les mots sans aucun effort. Cette méthode a déjà fait ses preuves car elle s’appuie sur le travail des deux hémisphères du cerveau : celui responsable du langage et de la parole et l’autre qui contrôle les mouvements physiques du corps. Autrement dit, elle engage le corps de l’enfant pour apprendre le vocabulaire en anglais sous une forme ludique tout en musique et en rythme. Tous les éléments favorables y sont réunis pour qu’elle fonctionne naturellement. Les enfants sont amenés à progresser rapidement sur cette voie, ce qui les encourage et leur donne le merveilleux sentiment de réussir et de se sentir aptes.

Voici donc quelques exemples des chansons pour apprendre les parties du corps en anglais :

“Head, shoulders, knees and toes” 

Une petite comptine qui présente le vocabulaire du corps en anglais (tête, épaules, genoux, orteils, yeux, oreilles, bouche, nez). Tout en chantant, les enfants doivent toucher la partie du corps concernée.

 “One little finger”

Une autre comptine assez simple avec laquelle les enfants doivent pointer la partie du corps concernée (« one little finger, point your finger up, put it on your head »)

“If you’re happy and you know it”

Une chanson un peu plus longue déroulée sur plusieurs strophes dont chacune concerne une partie du corps : les mains, les pieds, le nez en les associant à une action : taper dans les mains (« claps your hands »), taper des pieds (« stomp your feet »), appuyer sur son nez (« honk your nose »), tourner sur soi-même (« turn around »).

Le gros avantage de ces chansons classiques, que nous connaissons certainement tous, est que la musique est agréable et les paroles relativement simples. Elles aident les enfants à faire facilement le lien entre les mots en anglais, comme « head », « shoulders », « knees », etc. et les parties du corps correspondantes : « tête », « épaules », « genoux », etc. Si l’on ajoute une action simple à faire pour engager la partie du corps concernée, on retient encore mieux les paroles. Toutefois, il est important de rester dans la simplicité pour que l’apprentissage soit efficace et sans effort.

De plus, le fait de répéter le mouvement et les paroles plusieurs fois leur permet de retenir le vocabulaire du corps en anglais tout en l’associant à chaque partie du corps. Lorsqu’ils tapent dans leurs mains en chantant « clap your hands », ils apprennent sûrement mieux qu’en répétant seulement le mot « hands » car l’action conjointe de plusieurs stimuli (la musique, le mouvement, le rythme, les paroles, le sourire, la joie et toutes les émotions positives que cela peut apporter) produit un résultat durable.

Cette manière de progresser dans la joie et la bonne humeur apporte beaucoup de satisfaction aux enfants, car elle s’inscrit bien dans leur univers de curiosité et d’apprentissage naturel par le jeu. L’ouverture d’esprit et l’absence de toutes barrières chez les enfants sont leur force qui leur permet d’apprendre aisément l’anglais en se basant sur des connaissances déjà acquises, comme les parties du corps.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :