Scrolltop arrow icon
FR
FR flag icon
Mobile close icon
Greșeli gramaticale frecvente: Profesorul ne spune cum le putem evita
CTA background
Réservez une leçon d'essai gratuite et sans engagement
ESSAYER GRATUITEMENT
Share
LinkedIn share icon
04.06.2024
Time icon 7 min

7 conseils pour gérer le stress de la rentrée scolaire

Table of contents

Dans quelques jours, c’est la fin des vacances, et avec elle, la rentrée ! Perçue comme excitante par beaucoup, elle est aussi mal vécue par d’autres. La rentrée génère en effet du stress pour de nombreux enfants ainsi que leur famille. Alors comment appréhender au mieux cette période et faire en sorte que la reprise soit plus facile ?

En tant que leader de l’enseignement de l’anglais en ligne auprès des enfants, Novakid accompagne aussi les parents tout au long du processus éducatif. Retard de langage, anxiété, reprise des cours ou harcèlement en classe, de nombreuses questions sont en effet source d’inquiétude pour les parents.

C’est pourquoi, en plus de nos ressources disponibles en ligne gratuitement pour apprendre l’anglais, notre blog aborde des sujets portant sur le développement global des enfants, parce que bien grandir ne se limite pas seulement à réussir son apprentissage scolaire.

Voici donc aujourd’hui 7 conseils pour gérer le stress de la rentrée et vivre la reprise (école ou travail) en toute sérénité.

Le stress de la rentrée scolaire

Le stress de la rentrée scolaire peut être ressenti par beaucoup d’enfants. Qu’il s’agisse de l’entrée en maternelle, du passage à l’école primaire ou au collège, d’un changement d’école ou de l’arrivée au lycée, ces transitions exposent les enfants à la nouveauté et à l’inconnu, ce qui peut parfois être difficile à vivre. 

Cette période annonce également un passage entre les vacances d’été, faites de temps libre et de loisirs, vers un autre type d’organisation des journées, plus remplies et plus exigeantes (devoirs, examens, réussite académique) qui peuvent influer sur l’estime de soi des enfants.

La rentrée est aussi synonyme de séparation, ce qui peut être difficile à vivre pour les enfants, mais qui l’est tout autant pour les parents. 

Crises de larmes, difficultés à dormir, diminution de l’appétit ou comportements indésirables, ces manifestations expriment une angoisse certaine. Il existe néanmoins des stratégies ou des bonnes pratiques qu’il est possible de mettre en place pour réduire ce stress, voire l’éliminer, pour une rentrée en douceur.

Mettez en place une nouvelle routine

Avec les grandes vacances, les enfants se couchent souvent plus tard et mangent à d’autres horaires que celles imposées par le rythme scolaire. Pour faciliter la transition vers l’école, réajustez les horaires de repas et de coucher petit à petit. Cela permet de rendre l’adaptation à un nouveau rythme plus facile. La mise en place d’une routine graduelle et de nouvelles règles de vie favorisent également une participation active de l’enfant à cet événement au lieu de simplement subir le retour à l’école. 

Ces habitudes de vie concernent d’ailleurs toute la famille. Il est plus aisé pour l’enfant de suivre une nouvelle routine si les adultes y participent aussi. Les enfants s’adaptent en effet au rythme de leurs parents. Modifier les horaires de repas et de coucher pour tout le monde fonctionne mieux que d’envoyer son enfant se coucher plus tôt alors que le reste de la famille continue de vivre au rythme des vacances.

Pour gérer le stress de la rentrée, ayez une bonne organisation

Comme mentionné précédemment, une bonne organisation permet de se préparer activement à la rentrée et réduit significativement les problèmes et surprises liés au passage vers l’année scolaire.

Tentez de planifier les éventuels rendez-vous médicaux nécessaires à l’entrée à l’école ou aux activités extrascolaires quelques jours avant la fin des vacances, et préparez les documents administratifs requis pendant que vous avez encore le temps, pour être prêt le jour venu.

Proposez à vos enfants de ranger leur chambre, de faire un peu de tri dans leurs affaires pour la nouvelle année à venir, pour les faire participer activement au changement et leur permettre de commencer l’école dans un environnement propice aux études. 

Si possible, emmenez-les acheter leurs nouvelles fournitures scolaires, c’est un moment excitant pour les enfants et cela les pousse à se projeter avec plaisir dans le futur ainsi qu’à se l’approprier. Préparez avec eux le sac ou le cartable de la rentrée avant le jour fatidique pour ne rien oublier et les aider à anticiper le changement. Une bonne préparation réduit significativement le stress parce qu’elle permet d’appréhender une situation nouvelle. En effet, une situation connue se révèle moins anxiogène.

Are you a parent and want to share your experience?
Reach out to tell your story.

Gérez votre propre stress

La rentrée n’est pas uniquement stressante pour les plus petits, les plus grands y sont également sujets. L’angoisse de la séparation touche aussi les adultes, et les inquiétudes concernant la réussite scolaire sont naturellement présentes. Cependant, essayez de ne pas vous laisser envahir. Les enfants sont très réceptifs aux émotions de leurs parents et l’anxiété est un sentiment qui se communique facilement. Autrement dit, moins vous montrez de stress, moins votre enfant sera anxieux.

Soyez à l’écoute et rassurez-le

Réduire le stress passe aussi par la communication, car parler diminue la pression. Prenez le temps d’écouter les angoisses ou les peurs de votre enfant. Laissez-le s’exprimer sur ce qui le soucie et offrez-lui votre soutien et vos conseils. Parlez avec lui de l’école, racontez lui vos propres expériences et faites lui comprendre que vous allez l’accompagner et être à ses côtés dans ces moments insécurisants.

Proposez des activités pour le préparer

Certaines activités peuvent être pratiquées quelques jours avant la rentrée scolaire pour réduire le stress. Lire des livres sur l’école est l’une d’entre elles. Les enfants s’identifient aisément aux personnages des histoires racontées et nourrissent leur imaginaire de ces récits. Ils anticipent de cette façon la transition de manière positive.

Le coloriage est aussi une activité anti-stress éprouvée, mais vous pouvez même aller plus loin en lui proposant de décorer son emploi du temps. Préparer sur une feuille l’emploi du temps de sa semaine à venir avec les horaires correspondant aux différentes matières, et invitez-le à le décorer avec des gommettes ou des couleurs différentes. Ce genre d’activités est encore une manière d’appréhender activement le changement à venir.

Planifiez des activités extrascolaires, mais pas trop

Les activités extrascolaires sont un plus pour de nombreux enfants, mais n’oubliez pas qu’ils ont également besoin de temps libre, moments qu’ils apprécient particulièrement pendant les grandes vacances. Ce n’est pas parce que l’école reprend qu’ils n’en ont plus besoin, bien au contraire. 

Prévoyez des moments dans la semaine pour que vos enfants puissent se détendre, ne chargez pas trop leurs emplois du temps et écoutez leurs envies. Leur communiquer l’existence de ce temps libre à venir leur permettra par ailleurs de penser que certaines activités effectuées pendant les grandes vacances peuvent encore avoir lieu, et que le temps de l’école n’est pas juste une contrainte.

Accompagnez-le le jour J

Si cela est possible, amenez votre enfant à l’école le jour de la rentrée, s’il en a envie. Être accompagné lors d’événements stressants par un proche peut être rassurant, et ce, même à l’âge adulte. Si vous ne pouvez pas être présent(e), proposez par exemple qu’un autre membre de la famille le fasse à votre place. La transition se fait ainsi en douceur et votre présence ou celle d’un proche peut aider à gérer les émotions.

Et n’oubliez pas : vous n’êtes pas seul(e). Comme l’a mentionné la psychologue Gülizar Şehitoğlu lors d’un entretien accordé à Novakid, « ce n’est pas seulement aux parents d’accroître et de maintenir la motivation de l’enfant à l’école, mais c’est aussi celle de l’enseignant, du conseiller pédagogique et de la relation que l’élève a avec ses camarades ». 

Le corps enseignant joue un rôle dans le bien-être de votre enfant, et vous pouvez communiquer avec eux à ce sujet si nécessaire. Et si vous ne parvenez pas à l’aider, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour le soutenir, le stress de la rentrée scolaire est une émotion forte, mais il y est possible de la rendre surmontable.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à liker et à partager votre expérience en commentaire !

Rate this post

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like
Choose a language
Down arrow icon
Russia Global English Czech Republic Italy Portugal Brazil Romania Japan South Korea Spain Chile Argentina Slovakia Turkey Poland Israel Greece Malaysia Indonesia Hungary France Germany Global العربية Norway India India-en Netherlands Sweden Denmark Finland
Cookie icon
Nous utilisons des cookies sur notre site web pour votre commodité. En utilisant notre site, vous acceptez d'enregistrer des cookies dans votre navigateur.