Scrolltop arrow icon
FR
FR flag icon
Mobile close icon
CTA background
Réservez une leçon d'essai gratuite et sans engagement
ESSAYER GRATUITEMENT
Partager
LinkedIn share icon
Erreur de dessin et alerte sur le site web les dangers d'internet
Novakid pour les parents
Star icon
24.03.2023
Time icon 7 min
Comment icon 0 commentaires

Les dangers d’Internet : 7 risques auxquels les enfants sont confrontés en ligne

Table des matières

Personne ne doute de l’importance d’enseigner aux enfants comment se comporter à l’école ou à l’extérieur pour éviter de rencontrer des problèmes. Toutefois, le monde moderne oblige la société à prendre également soin de leur « hygiène numérique », en les aidant à éviter la panoplie de dangers en ligne. 

Alors qu’au début de l’informatisation, Internet était, pour les jeunes, principalement associé au divertissement, les enfants d’aujourd’hui disposent d’un large éventail de possibilités éducatives dans l’environnement numérique. La pandémie passée a donné un puissant élan au développement de l’industrie EdTech. C’est pourquoi il est aujourd’hui difficile de résoudre le problème de la cybersécurité en appuyant simplement sur le bouton « Éteindre » des appareils domestiques et personnels.

Cependant, ce que les parents peuvent faire, c’est diminuer les risques. Adrienne Laundry, directrice du contenu éducatif de l’école d’anglais en ligne Novakid et experte en éducation avec plus de 20 ans d’expérience dans l’enseignement aux enfants en ligne, explore les risques cyber et donne des conseils sur la manière dont les parents peuvent les communiquer efficacement aux enfants.

Les dangers d’Internet : le cyberharcèlement

De nos jours, environ 35 % des enfants en moyenne sont confrontés au cyberharcèlement. Cela peut parfois commencer par une plaisanterie, qui se transforme ensuite en un problème grave. L’estime de soi de l’enfant en souffre et les parents ne comprennent que quelque chose ne va pas seulement lorsque l’enfant se replie sur lui-même, est sujet à des sautes d’humeur, pleure, ou est irritable.

À titre préventif, il est important de dire à l’enfant que tout ce qui est publié sur Internet y reste pour toujours. Ils doivent donc apprendre à réfléchir à deux fois avant de poster une photo ou une vidéo et ils doivent éviter de partager de trop nombreuses informations sur eux-mêmes en ligne. Il suffit qu’une vidéo amusante filmée au départ pour des amis devienne virale et un matin, ils peuvent se réveiller célèbres et faire l’objet de discussions sur le net. Cependant, est-il vraiment souhaitable d’être exposé publiquement ?

Vous devez dire à votre enfant qu’il ne doit en aucun cas poster quoi que ce soit ou répondre à des messages lorsqu’il est triste ou en colère. Une réaction émotionnelle immédiate ne résout jamais les problèmes. Souvent, elle ne fait qu’aggraver les choses.

Les contenus indésirables

Il s’agit probablement de la problématique la plus fréquente à laquelle la majorité des enfants sont confrontés. Parfois sans le vouloir, mais le plus souvent par curiosité, les enfants peuvent voir des scènes de violence, des actes pervers, etc. Si les conversations sérieuses et transparentes avec leurs enfants ne fonctionnent pas, les parents devront apprendre à filtrer l’espace numérique. Les smartphones et les tablettes modernes sont généralement équipés de la fonction « contrôle parental » qui vous permet de limiter l’accès de votre enfant aux contenus pour adultes. En outre, de nombreuses applications populaires disposent de paramètres permettant de contrôler l’accès des enfants aux contenus inappropriés pour leur âge. 

La fuite d’informations vers les cybercriminels

Imaginez que votre enfant poste joyeusement sa photo à la sortie de l’école, en partageant sa géolocalisation. Il écrit que ses parents ne sont pas à la maison aujourd’hui… Grâce à de tels « indices », sa page privée peut devenir une arme de renseignement pour les cybercriminels.  On voit clairement où l’enfant se déplace, quelles routes il emprunte. Les conséquences d’une telle transparence peuvent être vraiment différentes : cela peut aller jusqu’au vol, voire même jusqu’à l’enlèvement. Expliquez calmement à votre enfant qu’il doit être très prudent lorsqu’il partage ses informations en ligne. Si cela est possible, rendez son compte privé et contrôlez les personnes qui le suivent. Faites vous-même également attention lorsque vous partagez du contenu privé. 

L’hameçonnage

Il s’agit d’un type de fraude qui consiste à obtenir les mots de passe et les données confidentielles d’un utilisateur.  Malheureusement, ce sont les internautes inexpérimentés – comme les enfants – qui tombent souvent dans le panneau. Expliquez à votre enfant qu’il ne doit pas suivre les liens contenus dans les e-mails et les messages, surtout si ce sont des liens qu’il n’attendait pas. Cela vaut aussi dans le cas où un message paraît venir d’un ami, mais où il est demandé de donner son mot de passe. Il faut dans ce cas tirer la sonnette d’alarme et appeler les parents (et avoir un antivirus à portée de main).

Are you a parent and want to share your experience?
Reach out to tell your story.

Le catfishing

Ça n’a rien à voir avec la pêche aux poissons-chats. Ce terme signifie se faire passer pour quelqu’un d’autre. Si l’objectif de ces actions est d’attirer un mineur pour le pousser à la rencontre, on peut également parler de cyberprédation. 

43% des enfants discutent avec des inconnus en ligne. Mais qui se trouve de l’autre côté de l’écran ? Un ami du même âge ou un adulte aux intentions criminelles ?

Plusieurs enquêtes ont été menées sur des affaires dans lesquelles, en moins d’une heure, des enfants ont commencé à faire confiance à un nouvel interlocuteur inconnu, au point d’accepter une rencontre privée en l’absence des parents. Dans d’autres cas, des criminels peuvent demander à un enfant des photos intimes « juste pour s’amuser », puis commencer à exercer un chantage : « donne-nous de l’argent ou nous les montrerons à tes parents et à tes amis ». 

Ici, l’arme principale est la relation de confiance que vous entretenez avec votre enfant : posez-lui des questions s’il a fait de « mystérieuses connaissances » et poussez-le à toujours vous parler de ses « nouveaux amis ». 

Le Zoombombing

Au cours de la pandémie, alors que nous apprenions tous à maîtriser l’apprentissage à distance, beaucoup d’entre nous se souviennent que parfois, au beau milieu d’une classe en ligne, un intrus s’invitait et diffusait un contenu interdit. Les auteurs de ces sabotages pirates ont, le plus souvent, réussi à s’en tirer. Cette pratique a été identifiée comme le Zoombombing, issu du nom du programme Zoom.

Aujourd’hui, alors que l’apprentissage en ligne est devenu une pratique régulière, ces dérapages sont de moins en moins fréquents. Toutefois, pour être sûr que votre enfant ne verra rien d’inapproprié pendant les cours, il est préférable d’utiliser des plateformes éducatives réputées. Les écoles en ligne doivent également disposer d’un système fiable de cryptage des données. Lisez attentivement la politique de confidentialité de la plateforme.  Les données privées des élèves et de leurs parents doivent être protégées. 

Enfin, travailler avec des plateformes éducatives sérieuses qui disposent d’un système d’évaluation avec une protection contre les « faux avis » (« fake reviews » en anglais) vous éloignera du risque de rencontrer un enseignant frauduleux qui se fait passer pour un spécialiste de haut niveau.

Le binge watching

On parle de binge watching lorsqu’une personne regarde des émissions de télévision ou des épisodes de série les uns à la suite des autres pendant un très long moment. Cela peut arriver aux adultes qui arrivent le lendemain au bureau avec des yeux rougis par la fatigue. Le problème est d’autant plus grave pour les enfants, qui sont à peine conscients des dommages que le manque de sommeil peut causer à leur système nerveux et à leur vue. 

Les applications qui surveillent le temps d’écran vous éviteront de vous réveiller au milieu de la nuit pour savoir si votre enfant dort vraiment. Elles vous permettent de définir la période que votre enfant peut passer sur l’appareil. Elles peuvent également désactiver l’accès à certaines applications à un moment prédéfini, par exemple pendant la nuit.

La gestion des dangers sur Internet : Novakid et la protection des données

La sécurité et la confidentialité sont des éléments essentiels d’un contenu positif et adapté aux enfants. La vie privée d’un enfant est en effet une considération primordiale pour Novakid. 

« Nous appliquons les meilleures pratiques du secteur en matière de gestion des données et de contrôle d’accès. Toutes nos données sont cryptées et nous utilisons les services AWS et Google Cloud pour garantir un stockage et un traitement sécurisés. Nous travaillons également avec des partenaires de renommée mondiale tels qu’Intercom et Stripe, qui jouissent d’une solide réputation en matière de sécurité de leurs services », a déclaré Michael Lisovsky, directeur technique de Novakid.

 

Novakid protège strictement les données des élèves (taux de présence, notes, enregistrements des cours) ainsi que les informations personnelles des étudiants et de leurs parents. 

« L’accès à toutes les informations est limité à Novakid et aux parents ou tuteurs de l’élève. Étant donné que les données personnelles des enfants sont également traitées par les enseignants de Novakid, Novakid conclut avec eux un contrat de traitement des données afin de prévenir les activités frauduleuses ou inappropriées », a déclaré Elena Campanella, responsable du département des enseignants chez Novakid.

 

Les politiques de confidentialité sont élaborées et mises en œuvre conformément à la recommandation CM/Rec(2018)7 du Conseil de l’Europe du Comité des ministres aux États membres sur les lignes directrices visant à respecter, protéger et réaliser les droits de l’enfant dans l’environnement numérique. 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire !

Rate this post

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer
dessin pour fêter un anniversaire
Novakid pour les parents
rentrée scolaire
Novakid pour les parents
Choisissez une langue
Down arrow icon
Russia Global English Czech Republic Italy Portugal Brazil Romania Japan South Korea Spain Chile Argentina Slovakia Turkey Poland Israel Greece Malaysia Indonesia Hungary France Germany Global العربية Norway India India-en Netherlands Sweden Denmark Finland
Cookie icon
Nous utilisons des cookies sur notre site web pour votre commodité. En utilisant notre site, vous acceptez d'enregistrer des cookies dans votre navigateur.